Inspection Générale d'Etat de Côte d'Ivoire
Saut au contenu
IGE:.Inspection Générale d'Etat de Côte d'Ivoire
Retour

Vœux de nouvel an à l'Inspection Générale d'Etat: le Président Ahoua N’Doli reçoit les vœux de l’ensemble de ses collaborateurs

Focus Actualité 12 janvier 2018
  • Diminuer la taille du texte
  • Augmenter la taille du texte
  • Imprimer la page
  • Imprimer en PDF
 

• Monsieur le Directeur de Cabinet ;

• Monsieur le Secrétaire Général de l’Inspection Générale d’Etat ;

• Madame et Messieurs les Inspecteur d’Etat, chef de département ;

• Monsieur l’Inspecteur Général des Finances ;

• Mesdames et Messieurs les Inspecteurs Généraux des ministères ;

• Mesdames et Messieurs les Inspecteurs d’Etat,

• Mesdames et Messieurs les membres du cabinet ;

• Mesdames et Messieurs les Contrôleurs d’Etat ;

• Mesdames et messieurs les membres du personnel de l’Inspection Générale d’Etat,

• Mesdames et Messieurs,

La nouvelle année 2018 qui vient de commencer depuis quelques jours, avec ses attentes et ses promesses, nous offre aujourd’hui une occasion merveilleuse de nous rassembler pour échanger, comme il est de tradition, les bons vœux réciproques.

Mais, cette cérémonie, au-delà de son caractère symbolique, traditionnel et institutionnel, revêt une autre signification à nos yeux.

Elle est, en effet, selon nous, une autre circonstance pour l’Inspection Générale d’Etat et toute la grande famille du contrôle de l’ordre administratif de se retrouver pour célébrer en famille l’année 2018, consolider nos relations à la fois professionnelles et fraternelles et partager nos souhaits pour l’année nouvelle en cours.

Et, à en juger par la joie débordante sur les visages ainsi que le soin particulier mis par les uns et les autres dans vos tenues vestimentaires, je crois que si ça ne tenait qu’à moi, on organiserait certainement de telle cérémonies assez fréquemment.

Comme on le dit souvent « en tout cas, personne ne s’est négligé » et surtout pas toutes ces dames à qui j’adresse d’ailleurs la palme de la coquetterie.

Bravo Mesdames et j’espère que l’an prochain les hommes, qui, cela dit, ne sont pas mal du tout, feront tout pour vous rattraper, même si je sais qu’ils n’y parviendront. N’est-ce pas Mesdames ?

• Mesdames et Messieurs,

C’est avec une grande joie que je vous retrouve ce jour, jeudi 11 janvier 2018 ici dans l’auditorium de la primature à l’occasion de cet événement particulier consacré à l’échange des vœux.

Je suis d’autant plus content que cette cérémonie est la première de ce type que nous organisons ensemble depuis qu’il a plu au Président de la République, SEM Alassane OUATTARA de me nommer à la tête de l’Inspection Générale d’Etat.

Ainsi que je l’indiquais tantôt, dans une institution comme la nôtre, une cérémonie de présentation des vœux comme celle de ce jour constitue une occasion essentielle. Elle doit servir à la fois pour les collaborateurs et pour le premier responsable de s’échanger les vœux. Cette cérémonie offre également l’occasion de se retrouver toutes et tous s ensemble, ce qui n’est pas toujours évident, au regard de nos multiples activités au quotidien et des priorités de tous ordres qui nous assaillent. Je suis donc heureux de vous retrouver aujourd’hui ensemble.

Ce moment de rencontre est aussi particulier en ce qu’il permet également de se projeter dans l’avenir et de partager notre vision pour la nouvelle année, en vue de se mettre en ordre de bataille pour relever les défis auxquels nous devons ensemble faire face.

A cet égard, la présente cérémonie doit nous servir à dresser le bilan de l’année écoulée, puis d’aborder les nouvelles orientations et perspectives, en vue de la poursuite de la mission qu’a bien voulu nous confier Son Excellence Alassane OUATTARA, Président de la République.

S’agissant de vos vœux, votre porte-parole Monsieur l’Inspecteur Général des Finances à qui j’adresse mes chaleureuses salutations, a formé en votre nom vos vœux pour l’année 2018. De même, il a traduit votre engagement et votre disponibilité à toujours œuvrer pour l’efficacité du dispositif du contrôle de l’ordre administratif. IL a aussi souligné vos doléances et vos attentes. Je vous adresse mes vifs remerciements pour vos bons vœux. Je suis particulièrement touché par les paroles très aimables que vous avez eu à notre endroit.

Je vous exprime également ma profonde gratitude pour les précieux présents offerts pour accompagner vos vœux fervents.

A mon tour, je forme pour chacune et chacun d’entre vous mes vœux sincères de parfaite santé, de courage, de prospérité, de succès, de bonheur et de paix, pour vous-mêmes et pour tous les membres de vos familles respectives.

Je souhaite ardemment qu’en cette année 2018, le Tout Puissant vous couvre de sa protection et de sa grâce et vous donne à tous et à chacun les ressources nécessaires pour relever les défis qui se dresseront sur votre chemin tant au plan personnel que professionnel.

• Mesdames et Messieurs,

Une année vient de s’achever et nous entamons une nouvelle, avec ses incertitudes, ses promesses et tous ses challenges que nous avons le devoir de relever, en vue du développement durable de notre pays. Comme le dit si bien l’écrivain et philosophe suisse, Henri-Frédéric Amiel, « L’an vieux est mort, vive l'an neuf ! ».

Oui, l’an 2017 a tiré sa révérence avec ses joies et ses peines, ses difficultés et ses échecs mais surtout avec ses acquis, ses avancées et ses succès.

Oui, beaucoup a été réalisé. Je retiens notamment qu’au cours de l’année dernière, grâce à vos efforts, l’Inspection Générale d’Etat et toutes les autres Inspections Générales ont tenu leur place dans le dispositif institutionnel.

Je veux ici saisir l’occasion pour rendre hommage à mon prédécesseur, le Président GNAMIEN N’Goran pour les actions posées et les initiatives prises pour permettre à notre institution de continuer à tenir son rang.

Au cours de l’année écoulée, l’Inspection Générale d’Etat a été saisi, comme à l’accoutumée de nombreux dossiers de demande d’inspection, d’audit et d’investigation qui ont tous été traités.

Nous notons également la poursuite des travaux liés à la réforme des finances publiques et aux activités du Forum des Inspections d’Etat d’Afrique et son Institut. Nous notons aussi pour nous en féliciter la franche et fructueuse collaboration avec l’IGF, les inspections des régies financières et les Inspections Générales des ministères (IGM).

Notre souhait est que cette collaboration soit encore beaucoup plus active et beaucoup plus étroite en 2018. • Monsieur l’Inspecteur Général des Finances ; • Messieurs les Inspecteurs Généraux des Ministères ; • Mesdames et Messieurs les Inspecteurs,

En 2017 également, nous avons entrepris un audit de l’Inspection Générale d’Etat, dans la droite ligne de la réforme des Finances Publiques et du schéma Directeur de la Réforme des Finances Publiques (SDRFP) adopté en 2014, notamment en son axes 6, dénommé « Dispositifs de contrôles et d’audits internes et externes ».

Cet audit, réalisé par un grand cabinet de renommée mondiale qui figure au nombre des « big four », permettra à l’Inspection Générale d’Etat de disposer notamment, outre le rapport d’étude, d’un plan stratégique, d’un plan de formation, de fiches de poste et d’un business plan des différents axes stratégiques avec le coût estimatif de sa mise en œuvre. Autant dire d’une véritable boussole pour mieux orienter nos actions.

Au cours de l’année écoulée, nous avons également finalisé et transmis à notre hiérarchie, SEM le Président de la République un nouveau projet de décret d’attributions, d’organisation et de fonctionnement de l’Inspection Générale d’Etat qui épouse parfaitement les objectifs et les enjeux de la réforme des Finances Publiques. Il renforce également la coordination des actions et des activités de tous les ordres d’inspection, d’audit et de contrôle de l’administration et des services publics et parapublics.

Tous ces dossiers sont porteurs d’espoir et portent l’empreinte des efforts fournis par toutes et tous.

C’est pourquoi, je tiens à vous adresser à toutes et à tous mes félicitations et mes encouragements, car en dépit des difficultés de tous ordres, vous avez toujours su travailler de manière efficiente, en donnant sans compter le meilleur de vous-mêmes.

Toutefois, ces acquis ne doivent en aucun cas nous faire perdre de vue l’ampleur des défis restant à relever en cette année 2018, afin de permettre le renforcement de l’efficacité des dispositifs de contrôle, d’audits internes et de la bonne gouvernance performants, conformes aux dispositions des nouvelles Directives de l’UEMOA et aux standards internationaux. En cette année 2018, nous poursuivrons nos efforts dans le cadre de la mise en œuvre de la réforme.

Mais surtout, en 2018, nous débuterons la mise en œuvre de notre Programme triennal 2018-2020 qui consiste à auditer sur les 3 années, tous les ministères, toutes les sociétés d’Etat et tous les EPN.

Nous veillerons à corriger le taux particulièrement bas de la mise en œuvre des propositions et recommandations résultant des missions d’inspection et d’audit.

Nous procéderons également à une cartographie générale des risques pour mieux maitriser les risques susceptibles de mettre en néant l’efficacité des actions dans les structures administratives.

• Mesdames et Messieurs les Inspecteurs,

Comme vous le voyez, il nous reste encore beaucoup à faire pour un meilleur contrôle du bon fonctionnement des services, une gestion plus rationnelle des deniers publics et un plus grand respect de la bonne gouvernance qui devra à terme être un réflexe de gestion.

C’est pourquoi, sans méconnaitre les particularités de nos missions, j’exhorte chacune et chacun d’entre vous à continuer d’être à la tâche avec assiduité, abnégation et rigueur, à redoubler d’efforts et à consentir davantage de sacrifices, car nous avons tous une obligation de résultat.

• Mesdames et Messieurs les Inspecteurs,

J’ai écouté avec une attention particulière votre porte-parole qui a soumis un certain nombre de préoccupations et de doléances. Elles concernant notamment la formation et la valorisation de vos fonctions ainsi que l’amélioration de vos conditions de travail

Soyez assurés que je mesure leur importance et que leur résolution sera l’une de mes priorités.

A cet effet, nous mettrons un point d’honneur à procéder à la formation et au renforcement des capacités de nos collaborateurs, Inspecteurs d’Etat, Inspecteurs Généraux et inspecteurs de ministères, et contrôleurs d’Etat.

C’est pourquoi, ainsi que je le soulignais lors de notre rencontre tenue le mercredi 06 décembre 2017, nous organiserons au cours du premier semestre de l’année 2018, des ateliers de formation à l’attention de tous les Inspecteurs.

Dans cette optique, l’Inspection Générale d’Etat s’appuiera, assez régulièrement sur l’Inspection Générale des Finances, les inspections des régies financières ainsi que les Inspections Générales des Ministères pour réaliser les inspections, les contrôles et audits qui sont de son ressort.

Au-delà de tout, Il nous faut renforcer sans cesse la collaboration et la cohésion dans nos actions et être plus vigilant dans le contrôle du bon fonctionnement des services et de la gestion des deniers publics. Cette vigilance devra commencer par nos propres actions qui devront continuellement s’inscrire à l’aune de la bonne gouvernance.

• Mesdames et Messieurs les Inspecteurs, • Chers collaboratrices et chers collaborateurs,

Je souhaite de nouveau que l’année 2018 soit pour chacun d’entre vous et pour tous ceux qui vous sont chers, une année de réussite, de bonheur et de paix.

Bonne et heureuse année 2018 !

Je vous remercie.

 

IGE:.Inspection Générale d'Etat de Côte d'Ivoire
Saut au contenu
Nous suivre Nous suivre

       

Galeries photos Galeries photos
galleries link
@igecotedivoire sur Twitter @ige sur Twitter
Facebook Facebook